Retour Accueil

Des éoliennes dans le département du Morbihan

 

        La volonté gouvernementale de développer la filière éolienne en France s'appuie sur les engagements pris ces dernières années à plusieurs niveaux:

au niveau international : il s'agit de respecter les engagements du protocole de Kyoto signé en décembre 1997, qui vise à réduire à l'horizon 2010 les émissions mondiales de gaz à effet de serre.

au niveau européen : les engagements du protocole de Kyoto sont déclinés dans le Livre Blanc qui établit un plan d'action communautaire : réduire les émissions de gaz à effet de serre en 2010 de 8 % par rapport au niveau de 1990. dans le domaine énergétique, l'Union Européenne s'est ainsi fixée comme objectif de produire 22,1 % de son électricité grâce aux sources d'énergie renouvelables.

Au niveau national :  la France s'est engagée à contribuer à l'objectif  européen en plaçant à 21 % en 2010 la part des énergies renouvelables et non polluantes dans sa production d'électricité, au lieu de 15 % aujourd'hui  ( réalisés essentiellement par les ouvrages hydrauliques qui assure actuellement la quasi-totalité de notre production d'électricité d'origine renouvelable) .

        L'implantation d'ouvrages hydrauliques en France arrive à saturation . Les atouts technico-économiques des éoliennes  font que cette source d'énergie à été retenue par la France. La puissance éolienne totale installée en France en 2010 pourrait se situer entre 10 000 et 14 000 MW , soit l'équivalent de six à huit tranches nucléaires. Quand on sait que la consommation française d'électricité aura augmenté en 2010 de l'équivalent de la production de douze tranches nucléaires, on mesure clairement que les enjeux à l'échelon national sont loin d'être négligeables

 

 

Les avantages de l'énergie éolienne

       Le vent est une source d'énergie inépuisable , contrairement aux combustibles fossiles (pétrole, charbon, gaz naturel ), ou fissiles (uranium) utilisés dans les centrales thermiques ou nucléaires. C'est une source d'énergie gratuite et abondante dans notre pays , ce qui renforce notre indépendance énergétique vis-à-vis des pays producteurs de pétrole ou de gaz naturel. L'énergie éolienne est l'énergie propre par excellence. En effet, une éolienne ne produit pas de pollution de l'eau , et  pas de pollution de l'air.

       Une éolienne de 2 MW peut produire l'équivalent de la consommation électrique annuelle de 800 foyers (hors chauffage) et permet d'éviter le rejet annuel de 2000 tonnes de dioxyde de carbone CO2 dans l'atmosphère.

 

       Tout d'abord, il faut noter qu'il existe un grand nombre de dispositifs permettant de capter l'énergie éolienne pour la transformer en énergie  mécanique de rotation, seulement il est important de se poser certaines questions essentielles telles-que: quelle sera sa taille, sont coût, la puissance qu'il pourra fournir, sa résistance à l'usure ?  Autant de questions qui font qu'un grand nombre de capteurs éoliens ont été mis de côté et que seul un petit nombre d'entre eux ont été largement exploités.

            capteurs à axe horizontal

 

Les capteurs à axe horizontal

       Ce sont les machines actuellement les plus répandues car leur rendement est supérieur à celui de toutes les autres machines. Elles comportent généralement des hélices à deux ou trois pales. 

Les éoliennes rapides : la puissance nominale de ces capteurs est très étendue, de quelques dizaines de watts à quelques mégawatts, de même que la taille du rotor ( de 1à 100 mètres de diamètre ). L'optimisation du rotor a grandement bénéficié des travaux de recherche de l'aéronautique.

       Le disque éolien peut être placé en amont (hélice au vent) ou en aval (hélice sous le vent) du support . La tendance actuelle est de situer le rotor en position aval.  ( voir croquis plus haut ).

 

qu'est-ce qu'une éolienne ?