retour page d'accueil

CITROËN

du type A...  à la deux chevaux

      A la fin du premier conflit mondial, en 1918, André CITROËN se trouva amené comme tous les industriels de l'époque, à reconvertir son entreprise jusqu'alors utilisée pour les fournitures militaires.
    En effet, Citroën possédait, quai de Javel, sur la rive gauche de la seine, une énorme usine capable de produire 50 000 projectiles d'artillerie par jour, alors que les autres industriels atteignaient difficilement 5000 pièces.

     Quelques années passées chez Mors en qualité de responsable de l'organisation de la production et une passion innée pour l'automobile, dans l'avenir de laquelle il croyait tout comme d'autres, conduisirent André Citroën à choisir précisément l'automobile comme le nouveau produit de son usine.

     André Citroën, avant de se lancer dans cette aventure, effectua un long voyage d'études aux États-Unis , visitant l'usine Ford et les autres grandes firmes de construction américaines, d'ou il tira des enseignements utiles pour son entrée dans le domaine de la construction d'automobiles.

     Le 4 juin 1919, la première automobile Citroën fut présentée officiellement aux Champs-Élysées.
     Appelée "type A", c'était la première voiture européenne conçue pour une production de série.
     Elle était livrée au client absolument complète, prête à rouler sur la route, avec capote, roue de secours, éclairage et démarreur électrique, alors qu'à l'époque, la plupart des constructeurs se contentaient de livrer 

cliquez sur la photo

André Citroën

le châssis souvent sans pneumatiques et laissaient au client le choix du carrossier pour compléter la voiture.
en introduisant les méthodes de travail des États-Unis, pour la première fois en Europe, l'emploi de la chaîne de montage permit la production de voitures à bas prix.


     Citroën voulut que sur la calandre de sa voiture soit adoptée, comme marque de fabrique, la représentation stylisée des engrenages à chevrons dont il possédait le brevet et grâce auxquels il était devenu industriel.

      La Citroën, type "A" était une voiture de tourisme 4 cylindres, 1327 cm3 d'une puissance de 18 ch à 2100 tr/mn, à propulsion, carrossée, du moins pour le modèle de base, en torpédo à quatre places et à trois portes, sans glaces latérales.
     le succès fut immédiat , Citroën porte sa production à cent véhicules par jour (chiffre inaccessible pour les industriels de l'époque), puis en 1922 ,la production atteint  environ deux cents voitures par jour.  

Suite, cliquez ici